Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Réglementation thermique 2012

Principes


La dernière réglementation thermique (RT 2012) est applicable depuis le 1er janvier 2013 à tous les permis de construire. Reprenant et renforçant les critères du label BBC Effinergie, la RT 2012 s'articule autour de trois exigences de résultats et quelques exigences de moyens.

Architecture bioclimatique : Bbiomax

Limitation des besoins énergétiques du bâtiment à travers une composante bioclimatique à ne pas dépasser, cette valeur concernant l'architecture et la structure de la construction indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre : garage au nord ou à l’ouest en tant qu’espace tampon, grandes baies vitrées plein sud (apports gratuits de lumière et de chaleur solaires en hiver) avec systèmes de protection contre le soleil d’été (débords de toiture, brise-soleil), systèmes d’isolation thermique performants, etc.

Systèmes énergétiques performants : Cepmax

Limitation de la consommation d'énergie primaire liée au chauffage, à la production d’eau chaude sanitaire, au refroidissement, aux éclairages et aux auxiliaires (pompes et ventilateurs). L’énergie primaire est l’énergie brute nécessaire au fonctionnement de ces appareils, à ne pas confondre avec l'énergie finale, qui lui est inférieure ou égale et correspond à celle qui est délivrée par l’équipement en question. Cette exigence demande que cette consommation soit inférieure à un certain seuil, ce qui correspond en synthèse à des équipements énergétiques performants (peu de perte entre l’énergie nécessaire à leur fonctionnement et l’énergie qu’ils délivrent aux utilisateurs).

Confort d’été : Ticréf

Afin de limiter l’usage des systèmes de climatisation, la RT 2012 exige que la température intérieure du bâtiment durant une période de cinq jours très chauds n’excède pas une valeur seuil appelée « Température intérieure conventionnelle de référence ».


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


En supplément de ces trois exigences de résultats, voici les principales exigences de moyens de la RT 2012 :

  • Énergies renouvelables : recours obligatoire à une source d’énergie renouvelable.

  • Qualité de la mise en œuvre : traitement des ponts thermiques et de l’étanchéité à l’air (test de la « porte soufflante »).

  • Éclairage naturel : surface totale des baies vitrées supérieure ou égale à 1/6 de la surface habitable.

  • Optimisation de l’usage du bâtiment : information des habitants et intégration d’un équipement permettant de mesurer ou estimer la consommation d’énergie par types d’usage (au minimum : chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, réseau de prises électriques, autres).

  • Qualité énergétique globale : pour les bâtiments produisant de l’électricité à demeure, limitation de la consommation d’énergie primaire avant déduction de l’énergie produite à Cepmax + 12 kWh/(m².an) (afin d’éviter qu’une surconsommation en amont soit compensée par une production plus importante d’énergie à domicile).


Voir les étapes du projet et sa réalisation



 

Accueil | Programme | Références | Galerie | Catalogue | RT 2012 | Partenaires | Contact

Pierre BALAGUE - Architecte

Copyright © tous droits réservés

Conception & Réalisation